Recherché : ORGASMOTRON

Par Johane Filiatrault

__________________________________________________________________________________________________________

Consommation de sexe

Consommation de pornographie

Surconsommation de drogues, d’alcool et de médicaments

Surconsommation alimentaire

Surconsommation de médias sociaux et de jeux vidéo

Sports extrêmes et course au vedettariat

Solitude, stress de performance, burn out, dépression, suicide, maladie mentale.

L’humanité est-elle parvenue à l’apogée de ce qu’elle peut performer, ne laissant derrière elle que des cerveaux hyper allumés dans des corps avachis et des affectivités malades ; des cœurs absents ?

On parle de plus en plus d’intelligence artificielle… Compte-on sur elle pour nous sortir de l’impasse ? Un cerveau, naturel ou pas, suffit-il à l’équilibre humain et à l’équilibre environnemental ?

Nos sociétés produisent de plus en plus d’individus asociaux, de dangereux•euses agresseurs, de prédateurs sexuels, de fraudeur•euse•s, de révolté•e•s, d’enfants dysfonctionnels, de laissé•e•s pour compte, et de violence sous toutes ses formes. Sans compter les déchets produits et la destruction massive des milieux de vie.

Nous fonçons dans le mur, c’est bien évident.

Serions-nous en manque d’extase, par hasard ?

Extase: État mystique privilégié où l’âme s’unit directement à Dieu.

             : État de joie, d’admiration extrêmes, causé par quelqu’un ou quelque chose.

             : État de jouissance extrême.  (Définition du Larousse)

L’individu qui manque d’extase, gratuite et pure, compensera inévitablement par des palliatifs plus ou moins efficaces, voire néfastes et destructeurs.

À côté des mathématiques, des sciences et des langues, ne devrait-on pas enseigner l’art de l’extase à nos enfants ? C’est une question de survie de l’espèce : l’humain sans extase amoureuse devient bête et méchant.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>