Pistes de réflexion pour vos Noëls malheureux

Par Judy Tétreault

__________________________________________________________________________________________________________

Noël est une fête familiale.

C’est probablement pourquoi la vue du sapin traditionnel de la famille de mon chum me rend triste.

Être entourée de leur bonheur annuel des fêtes me lie à ce vide que, je le sais, je partage avec plusieurs.

Nous sommes des centaines à ressentir cette sorte de vague à l’âme à l’approche du temps des fêtes.

Et cela ne nous retire pas notre capacité à sourire et être de bonne compagnie lors de vos festivités. C’est seulement qu’une part de nous est un peu … ailleurs.

Le bonheur des uns rappelle parfois aux autres ce qui leur manque.

Même si je suis membre d’une famille nombreuse, j’appartiens, comme tant d’autres, à la catégorie des familles claudicantes…

Noël est le moment de l’année où le cœur d’une famille émerge le plus. Un cœur familial souffrant donnera un Noël souffrant. Un cœur familial aimant et chaleureux donnera un Noël aimant et chaleureux.

Comment sont vos Noël ces 5, 6, 7 dernières années?

…..

Prenez au moins le moment de répondre à la question avant de continuer votre lecture!

….

Maintenant, croyez-vous que seuls vos parents, vos frères et sœurs ou votre belle-famille en sont la cause?

Bien sûr que non.

Il y a, en chacun de nous, un enfant qui vit Noël, un ado qui vit Noël et un adulte qui vit Noël.

Lequel des trois a le vague à l’âme en vous et pourquoi?

….

Comment peut-on regarder leurs sapins de Noël sans avoir la larme au cœur? …

Peut-être en commençant par en faire un qui nous réjouira le cœur.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>